Fin du monde ou fin de mois ? (1/3)

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

 

L’actualité nationale depuis plusieurs mois met en avant les problèmes de fin de mois de nombreux français avec en toile de fond le mouvement des gilets jaunes. D’autre part, sur un plan plus international, il existe aussi les « gilets verts » qui mettent de plus en plus en avant les risques de fin du monde que nous courrons.

Les esprits s’échauffent et ARCLÈS vous propose alors un regard en 3 parties sur la question du réchauffement de la planète, ses causes et ses conséquences possibles notamment sur nos futurs modes de vie.

 

Le réchauffement climatique est-il avéré ?

Le réchauffement climatique n’est-il pas un simple phénomène naturel comme en a déjà connu la planète et auquel nous ne pouvons rien, s’interrogent les climato-sceptiques.

Ceux qui s’en tiennent à cet apriori n’ont sans doute pas vu la courbe ci-dessous qui présente l’évolution de la température moyenne du globe depuis près de deux siècles. On peut y observer une croissance continue depuis plusieurs décennies et celle-ci parait même s’accélérer depuis le début des années 80.

« Une température moyenne plus élevée de deux ou trois degrés ce n’est rien, pourquoi donc s’en inquiéter ? On pourra même faire des économies de chauffage l’hiver et se baigner dans une eau moins froide en été ! »

C’est oublier un peu vite les zones désertique qui s’étendent, les feux de forêt dantesques et les phénomènes météorologiques qui gagnent en intensité sous les latitudes dites clémentes.

 

Quels pays seront les plus touchés ?

Au fait, quels seront les pays les plus touchés par le réchauffement climatique ?

La carte ci-dessous le montre et on peut même observer que ce sont les pays de la grande ceinture équatoriale qui sont les plus concernés.

Climate Change Vulnerability Index

Les populations pourront-elle faire face ?

Les plus optimistes diront que grâce à sa capacité intellectuelle et la technologie qu’il sait mettre en œuvre l’homme trouvera toujours les moyens de s’adapter ! C’est possible, mais rien ne le garantit et tous les pays n’ont pas le même niveau de développement. Seuls les pays disposant de la technologie et des ressources financières pourront peut-être s’en sortir.

La carte ci-après montre le niveau de vie et donc la capacité des pays à s’adapter. Si on la superpose à la carte précédente, on constate qu’à peu de choses près ce sont les pays qui n’auront pas les moyens de s’adapter qui seront pourtant les plus durement touchés.

Adaptation capability

Or il s’agit là des pays parmi les plus peuplés et près de la moitié de la population mondiale est donc concerné !!!

 

Article rédigé par : Georges Richerme – Consultant ARCLÈS

 

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone