Les défis mondiaux de la Supply Chain

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Aujourd’hui, plus qu’une crise financière, nous traversons désormais une crise de la durabilité du développement.

En effet, notre monde moderne ne se développera durablement que s’il est capable de répondre aux risques induits par les quatre contraintes suivantes : la mondialisation, l’urbanisation, le changement démographique et le réchauffement climatique.

Un défi pour la Supply Chain …

La mondialisation du marché continue à toucher de nouvelles zones de croissance avec leur lot de nouvelles exigences locales et régionales qui créent le risque pour les multinationales de perdre pied sur leurs marchés traditionnels. L’exposition croissante des entreprises aux conséquences géopolitiques et macroéconomiques induites par l’urbanisation galopante, le vieillissement des populations et les émissions de gaz à effet de serre font naitre de nouveaux challenges.

La Supply Chain au sens large sera particulièrement exposée au besoin de transformation car les chaînes d’approvisionnement sont plus globales et souvent plus complexes en raison de l’externalisation accrue. Il est par conséquent difficile d’évaluer leur capacité à résister aux changements macro-économiques et à faire face aux dynamiques nouvelles de marché. Pour preuve, dans les 24h suivant Fukushima, 60% des entreprises étaient incapables d’évaluer l’impact du risque potentiel de rupture d’approvisionnement.

… et de nouvelles priorités

Ainsi, là où souvent les achats dépassent généralement 50% du revenu de l’entreprise, de plus en plus de dirigeants comprennent que la Supply Chain devient aussi importante que le Marketing ou la R&D, et placent la relation fournisseur (77%) juste après le service au client (81%), et avant le développement de nouveaux produits/service (74%) – (source SCM World).

De plus, la Responsabilité Sociétale et Environnement (RSE) a pris une importance grandissante aux yeux des consommateurs mondiaux, même en Chine, qui attendent que les entreprises se comportent de façon citoyenne et professionnelle dans leurs zones d’influences et contribuent à bâtir une société meilleure pour les années à venir.

Les principaux risques pour la Supply Chain

Tout cela conduit à l’émergence de 4 grandes catégories de risques pour la Supply Chain pour lesquels les entreprises devront développer pour les années à venir les réponses appropriées :

  • Le risque de perte de compétitivité, dû à une entrée tardive dans un marché en forte croissance, potentiellement aggravée par le manque de fournisseurs capables de soutenir l’innovation ou de garantir la qualité et les délais ; ou par ailleurs, dû à la pénurie de talents, raison majeure de la perte de vitesse dans le développement des affaires ou bien la transformation numérique.
  • Le risque de la perte d’image de marque, particulièrement aggravé lorsque les entreprises opèrent dans les pays affichant un indice de corruption défavorable, mais aussi par la prise de conscience croissante de l’impact négatif que certaines de nos activités industrielles peuvent avoir sur l’environnement, et qu’ils sont moins disposés à accepter.
  • Le risque d’inflation du coût d’approvisionnement dans un marché qui se mondialise avec une pression accrue sur l’approvisionnement en matières premières et l’accès au capital. L’aggravation vient de l’impact des économies de l’ouest sur celles de l’est alors qu’elles prennent le rôle de relais de croissance, avec pour conséquence un rallongement considérable des délais d’approvisionnement donc des niveaux de stocks.
  • Enfin, le risque d’une rupture d’approvisionnement en raison des catastrophes climatiques où géologiques reste malheureusement très présent dans nos esprits, et doit nous rappeler que les chaînes d’approvisionnement sont aujourd’hui beaucoup moins verticalement intégrées que par le passé, donc plus difficile à contrôler quand surgit l’imprévu.

Quelles solutions pouvons-nous apporter ?

ARCLÈS dispose des ressources et des expertises métiers pour proposer et implémenter des axes d’amélioration de la « Supply Chain » résumés dans le tableau ci-dessous :
Arclès - Etude CL - Applications - 2015.11

Dans un monde où volatilité et changement sont les seules certitudes, le management efficace de la chaine d’approvisionnement et des Achats va bien au-delà de la simple négociation des conditions commerciales ou du transport des marchandises.

Il nécessite une approche très en amont de la chaîne de valeur qui implique la participation de l’ensemble des acteurs du business qui aspirent à optimiser la création de valeur en rendant la Supply Chain plus robuste, en réduisant son exposition aux risques et en en augmentant sa visibilité et sa flexibilité.

Contactez nous !

 

Article rédigé par : Emmanuel Deligans – Consultant ARCLÈS

 

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone