Expériences Missions : Accompagnement à la Ré-Orientation d’une TPE

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

 

Retrouvez dans cette rubrique le témoignage d’une expérience mission réalisée par ARCLÈS. Cette référence client illustre la variété de nos missions et leur caractère opérationnel.

 

Contexte

La TPE, cabinet « chasseur de tête », a été créée en 2008 et comprend deux salariés et un employé à temps partiel.

La perte d’un très gros client, pour lequel il a effectué environ 80 missions sur 5 ans, a fait chuter récemment le chiffre d’affaire de 40%.

Bien qu’il dispose d’une bonne liste de prospects et donc de bonnes perspectives de commandes, c’est l’opportunité pour le dirigeant de remettre à plat la stratégie d’entreprise afin de remonter le chiffre d’affaire et de sécuriser l’avenir de l’activité.

 

Mission

Entre conseil et mentorat, ARCLÈS a accompagné le dirigeant dans sa réflexion visant à :

  • Élargir sa base de clients,
  • Augmenter et mieux structurer le fichier de candidats potentiels,
  • Consolider le positionnement du cabinet (plus haut de gamme, centré sur l’Ile de France),
  • Définir les outils éventuellement nécessaires,
  • Améliorer la notoriété du cabinet,
  • Donner au management le moyen de suivre l’évolution dans le temps.

L’intervention a consisté à identifier les choix stratégiques possibles, puis formaliser la stratégie retenue et à élaborer ensemble un plan d’actions et sa première étape.

Les outils d’analyse d’Arclès (CAID) ont été largement mis à contribution et l’analyse SWOT à coeur ouvert a permis d’enclencher une étape vertueuse.

Elle a été conduite par deux consultants ARCLÈS en 6 mois.

 

Bilan

La mission a été conduite à son terme dans les délais prévus. Elle a dû consacrer un temps important à l’écoute des personnels pour bien comprendre les raisons qui prévalaient à une perte d’efficacité.

Le plan d’action établi avec le dirigeant a servi de balise pour son activité. La remise en ordre est indéniable, sa traduction dans le quotidien s’est faite progressivement.

 

Article rédigé par : Benoit Bescond – Président d’ARCLÈS

 

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone